International Web Anti-Corridas
INTERNATIONAL MOVEMENT AGAINST BULLFIGHTS

SELECT LANGUAGE
                             English  Français  Italiano  Português  Español    
Étonnamment au XXIe siècle, les corridas continuent d’exister dans différents pays, à la honte de tous ceux qui prétendent que nous vivons dans un monde civilisé.

Ces spectacles barbares sont propres au Moyen Age.

Néanmoins, ils subsistent grâce à de puissants lobbies qui les soutiennent. Ces lobbies maintiennent ces activités sanglantes pour le profit, au détriment de la torture, de la souffrance et de la mort d’animaux. Ils ont l'appui de gouvernements nationaux et régionaux. Ils reçoivent des aides financières d’entreprises qui veulent promouvoir leurs produits comme ayant un "goût culturel".

Ils reçoivent aussi des moyens de la part de magazines à la mode, en dépit de la souffrance que cela implique.

Malgré la diminution de public ces dernières années, cette minorité continue a prospérer en torturant des taureaux et chevaux. Les tentatives d'exportation de ce commerce sanglant et glauque vers d'autres pays sont bien connues. Corridas de bienfaisance pour récolter des fonds pour les enfants du tiers monde, pour récolter des fonds pour financer la recherche sur les maladies incurables, etc…, sont d’autres tentatives pour donner a ces spectacles de torture une apparence de respectabilité.

Comme ci cela n'était pas suffisant, l'Église catholique aussi soutient, en s’abstenant pudiquement de les condamner, ces spectacles. Pire, il est courant que les corridas soient faites à honneur de Saints et avec l'appui des membres du clergé.

La réalité est que si une créature souffre, alors il n'y a pas de justification morale pour refuser de prendre en considération cette souffrance. Tous les animaux sont des êtres sensibles qui éprouvent joie, plaisir, peur et douleur, de la même manière que les êtres humains. Personne n’a le droit de les faire souffrir pour notre plaisir. Si quelque torture infligée à un animal mérite d’être condamnée, les corridas sont la pire forme de tortures réalisées au nom de l'amusement et du plaisir.

Nous devons en finir avec la torture infligée aux animaux et en terminer avec tous ces spectacles de brutalité et de violence.

Toute personne qui torture des animaux et leur inflige souffrance fera de même, un jour, avec ses semblables.

"Il n'interêt pas s'ils peuvent raciociner; il n'interêt pas s'ils peuvent parler; ce qui interêt est s'ils peuvent SOUFRIR." Jeremy Bentham


Le Mouvement International Anticorrida soutient le collectif "Leur vie ne nous appartient pas" coordinateur des manifestations mensuelles et dans plusieurs villes pour la libération animale. Pour en savoir plus, visiter le blog: http://leurvienenousappartientpas.over-blog.com

Copyright International Movement Against Bullfights 2002-2017